Faire un choix : Pas si simple !

Faire un choix : Pas si simple !

Dans la vie il faut savoir choisir ! Mais pourquoi est-ce si difficile parfois ? Décider quelque chose c’est choisir une option parmi plusieurs possibilités. Au travail comme dans la vie privée, chaque journée est faite de choix et de prises de décisions plus ou moins difficiles : manger du bœuf ou du poulet, déménager à la campagne ou rester vivre en ville, dire oui ou non, s’habiller en noir ou en couleurs, démissionner ou rester, continuer ou abandonner ce projet, etc…

Prendre des décisions est indispensable pour avancer car il n’y a pas de résultats sans action. Sans prise de décision, on ne peut pas fonctionner.

Parfois, la prise de décision semble plus facile car une option paraît plus évidente, plus avantageuse que l’autre. Mais lorsqu’aucune des deux solutions ne semble meilleure que l’autre, faire un choix devient alors beaucoup plus compliqué.

Pourquoi avons-nous autant de difficultés à prendre une décision ?

La peur des conséquences

“La plus grande difficulté n’est pas tant de prendre des décisions que de les assumer.” Serge Uzzan

Une décision aura forcément des conséquences plus ou moins importantes sur notre vie, notre carrière, mais aussi sur les autres etc. Quelle que soit la solution que l’on choisit, celle-ci pourrait avoir des répercussions sur la suite des événements. Ce sont ces conséquences qui nous effraient, nous paralysent et rendent la prise de décision si difficile.

L’importance des émotions

Prendre une décision n’est pas toujours un acte aussi rationnel et logique qu’on aimerait le croire. Plusieurs études ont prouvé que les émotions jouent un rôle essentiel dans la prise de décision de deux façons :

Les émotions nous permettent de prédire les conséquences de la décision et de nous projeter dans des scénarios futurs.

Les émotions immédiates ressenties lors de la prise de décision influent sur notre choix. Par exemple : choisir entre un morceau de chocolat et une pomme. Pas simple quand on adore le chocolat et qu’on sait pertinemment qu’un seul carré ne suffira pas, qu’on craquera forcément pour un deuxième etc… Pourtant l’envie (l’émotion) est bien là et peut nous faire faire le mauvais choix 😉 Ensuite la culpabilité s’en mêlera et on finira par prendre un troisième carré !!!

La peur d’échouer

Lorsque nous devons faire un choix, nous craignons toujours de prendre la mauvaise décision et de nous retrouver en situation d’échec. En gestion de projet par exemple, une mauvaise décision peut faire échouer un projet.

Certaines personnes se retrouvent alors paralysées par la peur de faire des erreurs, ce qui les empêchent de prendre une décision.

Sachez toutefois que la bonne décision n’existe pas forcément.

Lorsque l’on doit prendre une décision, on a tendance à trop se concentrer sur le choix que l’on doit faire et à passer trop de temps à se soucier de prendre la bonne décision. Cependant, à moins d’avoir une boule de cristal, il est difficile, voire impossible, de savoir si la décision que l’on va prendre sera vraiment la bonne. Une décision n’est bonne que lorsqu’elle est prise. C’est donc à vous de faire en sorte qu’une fois la décision prise, celle-ci apporte les résultats souhaités.

Le manque d’informations

Afin de prendre la meilleure décision possible, il est indispensable de prendre en considération tous les paramètres. Vous devez collecter suffisamment d’informations sur chaque solution envisageable afin d’être certain de faire le meilleur choix pour vous, pour votre projet, pour vos objectifs. Le manque d’informations peut vous bloquer et vous empêcher de faire un choix.

Comparer l’incomparable

Bien souvent, lorsque nous devons faire un choix, nous comparons des options qui ne sont pas comparables. Si vous hésitez entre deux offres d’emploi, il est facile de comparer les salaires proposés et de choisir le plus élevé. En revanche, il est beaucoup plus difficile de comparer des éléments qui ne sont pas mesurables tels que l’épanouissement professionnel ou l’environnement de travail. Nous avons tort de penser qu’une option peut être meilleure, pire ou égale à une autre car la vie n’est pas un cours de mathématiques où chaque donnée est quantifiable.

Comment faciliter la prise de décision ?

Voici quelques conseils pour vous aider à prendre des décisions :

Fiez-vous à votre intuition et écoutez vos émotions et votre corps.

Ne perdez pas de vue vos objectifs.

Demandez conseil à des personnes ayant vécu la même situation, mais faites-vous confiance.

Evitez de prendre une décision dans l’urgence.

Prenez du recul ou changez-vous les idées pour avoir un regard nouveau sur la question.

N’ayez pas peur du changement.

Informez-vous suffisamment, mais ne vous encombrez pas d’informations inutiles.

Envisagez toutes les solutions possibles.

Cessez de comparer ce qui n’est pas comparable.

Acceptez qu’il n’existe pas forcément une solution parfaite.

Prévoyez une solution de secours.

Pour conclure :

Votre inconscient sait vous envoyer les messages importants pour vous. Il est votre lanceur d’alertes, votre Jiminy Cricket.

Soyez donc à l’écoute de vos ressentis, dans votre for intérieur il y a la réponse.

Article suivant : Pour apprendre à dire NON

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *